2 J’ai dit : « Je garderai mon chemin
sans laisser ma langue s’égarer ;
je garderai un bâillon sur ma bouche,
tant que l’impie se tiendra devant moi. »

3 Je suis resté muet, silencieux ;
je me taisais, mais sans profit.
Mon tourment s’exaspérait,
4 mon cœur brûlait en moi.
Quand j’y pensais, je m’enflammais,
et j’ai laissé parler ma langue.

5 Seigneur, fais-moi connaître ma fin,
quel est le nombre de mes jours :
je connaîtrai combien je suis fragile.
6 Vois le peu de jours que tu m’accordes :
ma durée n’est rien devant toi.

L’homme ici-bas n’est qu’un souffle ;
7 il va, il vient, il n’est qu’une image.
Rien qu’un souffle, tous ses tracas ;
il amasse, mais qui recueillera ? 

Antienne 

Écoute ma prière, Seigneur ! 

Write a comment:

You must be logged in to post a comment.

© 2018. Paroisse Très-Sainte-Trinité de Rockland

Suivez nous: